ba

Ma photo n'est pas géniale mais tant pis la recette elle, l'est !

Je vous livre la version de ma maman : avec des raisins secs ! 

Ces crêpes moelleusesالبغرير qu'on retrouve aussi bien en Algérie mais aussi au Maroc.

Elles ont toujours eu du succés et on les retrouve sur nos tables très souvent : pause café entre amies, lors d'évenements joyeux, pour le 16 h des enfants, et durant le mois de Ramadhan, pr le café de l'aprés-midi du vendredi saint et même le brunch du dimanche....

 

Je me souviens encore lorsqu'on m'envoyait petite avec une grosse assiette pleine de baghrir à offrir à nos voisins...

Mama hafadhaAllah wa chafaha était la reine du baghrir et ça tout le monde le savait...

Elle partageait tjr ses baghrirs... elle répondait toujours par la positive à celui qui les lui réclamait

 

Maman n'utilisait pas de robot mais elle préparait la pâte à la main. Etttt ouiiii.

Je me demande encore aujourd"hui comment elle faisait pour obtenir une pâte lisse et sans grumeaux !?

Dans un large plat el gassعa je la vois encore dans mon esprit en train de faire des mouvements circulaires lents et réguliers. 

Puis quand elle a terminé elle versait sa pâte dans une grande marmite en aluminium (aujourd'hui en inox lol) puis elle déposait son couvercle et la laissait comme ça... par terre... prés de la gazinière.

 

La pâte prenait le temps de se developper et de gonfler....et je ne vous parle pas de cette odeur qui envahit toute la maison lorsqu'elle les cuisait....

On la sentait jusqu'à l'étage supérieur où se trouvait nos chambres.

 

Oui!

les baghrir sont un souvenir d'enfance.....de simples crêpes préparées avec amour pour les siens, pour ses amies, pour nos voisins.

 

Souvenir d'enfance rime très souvent avec souvenir culinaure et recette de famille et c'est pourquoi je répond à " les joyaux de sherazade" en présentant mes baghrirs qui jamais n'égaleront ceux de maman... qu'Allah la protége. Amine.

stickers-recette-de-famille-R1-91223-2

 La recette :

 

1 mesure = 1 verre ou 1 bol pour plus de crêpes

 

- 2 mesures de semoule fine

- 1 mesure de farine

- 1 pincée de sel

- 4 mesures d'eau tiède

- 1 sachet de levure chimique

- 1 cuil. à soupe de levure  instantanée (saf)


- 1 sachet de sucre vanille

- 1 petit bol d'eau chaude + eau de fleur d'oranger

- des raisins secs

 

- beurre  + miel de fleurs

- 1 pincée de sucre en poudre facultatif

 

Faire gonfler les raisins secs dans le bol eau fleur d'oranger pendant 10 minutes puis égoutter.

J'aime les prépare la veille quand je prévois d'en faire et j'égoutte juste avant cuisson.

Les raisins secs sont plus tendres et bien parfumés

 

Mettre tous les ingrédients de la pâte dans le blender ou robot mixeur.

Activer et mixer pendant quelques minutes.

 

Lorsque votre pâte est bien homogène et lisse la verser dans un saladier en verre profond

Couvrir du film alimentaire et laisser reposer.

 

La pâte à baghrir est une pâte liquide épaisse, similaire à la pâte à pancakes américains.

 

1h passée, chauffer une poêle à fond épais ou un tadjine à pain algérien en fonte ou en terre pendant 5 bonnes minutes sur feu fort.

Sans ajout de matière grasse à sec, déposer une louche de pâte au centre du tadjine.

 

Etaler légèrement avec le dos de la louche en faisant un petit mouvement circulaire.

La crêpe va se former en un disque moyen.

Baisser le feu puis laisser buller. des petits trous vont se former.

 

La baghrira se cuit uniquement sur une seule face.

 

Parsemer de quelques raisins secs à semi-cuisson de la crêpe.
 

La crêpe est cuite lorsqu'elle aura gonflée un peu et que les trous sont apparents de façon uniforme sur toute la surface.

Ca commence à dorer un peu en dessous aussi ce qui  donnera une crêpe légèrement croustillante.

Alors si la crêpe ne se détache pas facilement je conseille de huiler légèrement la poêle avec du papier absorbant.

 

 Enfin dans une casserole chauffer le miel et le beurre jusqu'à ce qu'ils fondent mélanger et laisser tiédir.

( ! ne pas faire bouillir ! )

 Arroser chaque crêpe de ce délicieux nappage mielleux et bonne dégustation.

On n'oublie pas le thé vert parfumé à la menthe bien mchaher

Voilà c'est prêt... On peut à présent partager un bon moment de dégustation avec ceux qu'on aime........

source : maman une recette de famille

Remarque :

- on peut ajouter une petite pincée de sucre sur le nappage mielleux qui fond au contact de la crêpe chaude et procure un petit croustillant.

- également saupoudrer de fruits secs concassés au choix : amandes, noix, pistaches ou amandes effilées grillées...

  à l'image des Ayatefs ces mini baghrirs farcis imbibés de miel ou d'un sirop parfumé.

Une version qui nous vient du Moyen-Orient.

Pour mieux illustrer mes propos je vous envoie chez nadia & rachida pour les ayatefs à la crème  lien

et chez Isma pour une autre version encore : baghrir frits miel pistache lien